× ferme ici cette fenêtre
COVID-19 Qu'est-ce qui change ?
En savoir plus
Voir la beauté profonde de son oeuvre,
est signe que l'on peut s'ouvrir à autrui

  • Généralités

  • Formation sur un mois

  • La remise de l'attestation diplomante se fera sur présentation d'un mémoire (envoi postal accepté), dans un délai de 3 mois au plus tard après la fin de la formation (voir obligations ci-dessous).
  • Formation sur 6 mois

  • La cérémonie aura lieu le dernier jour du sixième module, sur présentation du mémoire (voir obligations ci-dessous).
  • Stage sur 8 jours

  • La cérémonie aura lieu le dernier jour du stage.
  • Les cérémonies se déroulent en présence de tous les stagiaires, tenus de rester jusqu’à la fin de la séance, moment de remise du document en question.
  • Obligation des stagiaires

  • Réalisation d’un mémoire qui présente :

  • Les photographies
  • des travaux réalisés durant la formation
  • Les acquis durant la formation
  • sur le plan théorique et pratique
  • Le projet professionnel

  • La démarche pédagogique
  • autour de l’art-thérapie, en tant qu’outil d’expression artistique, thérapeutique et d’éveil, à même de stimuler la créativité d’une personne ou d’un groupe.
  • Organiser un ou plusieurs stages pratiques,
  • d’une durée de 8 heures au minimum, dans des structures susceptibles de vous accueillir à titre d’intervenant (centre médico-pédagogique, centre social, maison de retraite, école, maison de jeunes, etc…)
    Il est arrivé que l'on me demande d'apporter davantage de détails sur la façon de s'y prendre pour réaliser ce mémoire. C'est largement suffisant. Quant à la mise en forme du mémoire, elle peut être faite en totalité sur ordinateur ou partiellmeent, avec une touche de créativité manuelle, du reste fort appréciée.
    Présentation du mémoire
  • Méthode d’évaluation

  • Pour la formation d'un mois, de trois mois et de six mois
    Un jury, composé du formateur, d’un art-thérapeute et d’un artiste, apportera une appréciation à chaque stagiaire, qui aura une demi-heure pour présenter son mémoire.
    Remise de l’attestation de formation sur laquelle sera porté une échelle d’évaluation sur 5 couleurs :
    ① Marron ② Vert ③ Rouge ④ Bleu ⑤ jaune
    et trois niveaux d'appréciation : Artistique - Thérapeutique - Éveil
    Légende des couleurs :
    • Marron :
    • Pas encore prêt
    • Vert :
    • Motivation limitée
    • Rouge :
    • Motivé
    • Bleu :
    • Motivé, Compétent et responsable
    • Jaune :
    • Motivé, compétent, responsable et éveillé
  • Pour le stage de 8 jours

  • Remise des attestations
  • avec échelle d’évaluation des couleurs (voir ci-dessus)sans appréciation particulière. Elle se fera le dernier jour de la formation, uniquement sur un entretien avec le formateur et en présence des autres stagiaires.


    Aucune attestation ne sera délivrée en dehors du jour de la cérémonie, sauf cas de force majeure, dûment justifié.
    (Dans ce cas, vous pourrez revenir présenter votre mémoire lors d'une autre session )
  • La formation est-elle reconnue par l’état ?

  • Non.
  • Un grand nombre de professions dites "alernatives" en France ne sont pas reconnues par l'Etat, très frileux en matière d'innovation.
  • Si les vertus de l’art-thérapie
  • commencent à peine à être reconnues, celle-ci continue à subir la stigmatisation de l'Etat parce que considérée comme non conventionnelle. Ce qui ne veut rien dire.
    Note :
    La résolution A4-0075/97 du parlement européen, considère "qu'une partie de la population des États membres de l'UE a recours à certaines médecines et thérapeutiques non conventionnelles, et qu'il serait en conséquence irréaliste d'ignorer cet état de fait, considérant par ailleurs l'opinion répandue, y compris chez certains médecins, selon laquelle différentes méthodes de traitement, voire différentes approches de la santé et de la maladie, ne s'excluent pas mutuellement mais peuvent au contraire être utilisées de manière complémentaire."


  • L’art-thérapie se range encore
  • dans ce qu’il est commun d’appeler les thérapies douces ou médecines complémentaires et alternatives (MCA) auxquelles ont pourtant recours plus de 40% de la population française, selon l’ordre des médecins (source : journal Le Monde 31/08/2016).
  • L'Etat n'est certainement pas un critère objectif
  • de référence au niveau compétence humaine, et pourtant de plus en plus de praticiens de métiers dits "alternatifs", préférons le mot de complémentaire, arrivent à en vivre confortablement, grâce à leur talent, leur sens de la communication et leur volonté.